01 44 29 01 29

Logo MST Risk

VIH-SIDA

Le VIH est le virus responsable du Sida (Syndrome d’Immuno Déficience humaine Acquise).

Les personnes infectées sont dites séropositives.

150 000 : nombre estimé de personnes infectées dont 20 à 30 000 ignorent leur séropositivité.

Un seul contact sexuel ou par le sang peut être contaminant.

Les symptomes de la maladie

SIGNES POSSIBLES

Il n’y a pas nécessairement de signes extérieurs visibles. Le seul moyen de le savoir est de se soumettre à une prise de sang en vue d’un dépistage.

 

La transmission de la maladie

TRANSMISSION

Le virus VIH se transmet par voie sexuelle ou voie sanguine.

  • Rapports sexuels non protégés par un préservatif lors de  pénétration vaginale, anale ou buccale (y compris la fellation).
  • Contact avec du sang contaminé lors de partage de matériel d’injection ou en cas d’accident d’exposition (surtout pour les personnels soignants).
  • Transmission de la mère à l’enfant en cas d’absence de traitement de la mère, ou pendant l’allaitement. Ce type de transmission quasi nul en France du fait de la mise en place d’un traitement.
Le diagnostic de la maladie

DIAGNOSTIC

Le dépistage se fait par une prise de sang.

Il existe deux sortes de tests de dépistage :

  • Prise de sang classique. Ce test de dépistage peut être fait dans les laboratoires d’analyse médicale, les Centres de dépistage anonyme et gratuit (CDAG) ou dans les Centres d’information, de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles (CIDDIST). Elle peut être préscrite par son médecin généraliste ou son dermatologue. Ils sont fiables en l’absence de prise de risque sexuel dans les 6 semaines qui ont précédé la date du test.
  • Tests Rapides d’Orientation Diagnostic (TROD). Ce sont des tests par piqûre au bout du doigt ou prélèvement salivaire. Ils ne peuvent être fiables qu’en l’absence de prise de risque sexuel dans les 12 semaines qui ont précédé la date du test.
Les traitements de la maladie

TRAITEMENTS

On dispose aujourd’hui de traitements puissants et  bien tolérés, qui font diminuer le nombre de particules virales mais sans éradiquer le virus définitivement, de plus en plus souvent ils se prennent en une seule prise par jour de 1 à 3 comprimés.

Avec la diversité de molécules disponibles, on parvient à trouver le traitement adapté pour chaque patient.
Il n’y a malheureusement toujours pas de vaccin et peu d’espoir qu’il y en ait un pour l’instant.

 

Pour en savoir plus sur les MST et le rôle du dermatologue, cliquez ici

Jeunes amis avec l'application MST Risk

Pour avoir toujours la bonne information à portée de main
télécharger gratuitement l’application

MST Risk